Mieux se nourrir !

Oubliez les idées préconçues et osez bousculer vos habitudes :  Nos conseillers vous orientent. Exprimez-leur vos souhaits en termes de goûts et de saveurs, plutôt qu’en termes d’appellations ! Vous pourriez être agréablement surpris et découvrir de nouvelles pépites parmi nos fromages affinés. Aujourd’hui, vous êtes de plus en plus nombreux à pousser les portes de nos boutiques, à être curieux, à oser goûter d’autres fromages que ceux que vous aviez l’habitude de prendre, à nous demander conseils.  

Mieux se nourrir est une vraie question d’actualité et une question d’intérêt général aussi. Mais, une rumeur plutôt tenace prétend que le fromage est l’un des principaux responsables de nos mauvaises graisses. Voici donc quelques réponses aux questions les plus fréquemment posés 

Le fromage peut-il favoriser la hausse du cholestérol 

Oui, il est vrai que le fromage contient des lipides et plus particulièrement des acides gras saturés. Par définition donc, des graisses qui peuvent provoquer, si on le consomme avec excès, une augmentation du mauvais cholestérol dans le sang. Comme toutes les bonnes choses, le fromage se consomment avec parcimonie, régulièrement mais en petite quantité et toujours, avec plaisir.

Pour vous rassurer, n’hésitez pas à consommer d’autres produits tel que l’huile d’olive ou le poisson, qui grâce aux lipides et acides gras non saturés qu’ils contiennent, auront la faculté de protéger vos artères et compenser d’une certaine manière, votre addiction toute légitime au fromage. 

Le fromage fait-il grossir ?

En vue d’un bon équilibre alimentaire, il est conseillé d’en consommer quotidiennement. 3 à 4 produits laitiers par jour et 30 g de fromage sont recommandés et ce, de préférence le matin, pour assimiler les bonnes graisses et éliminer les mauvaises le reste de la journée. Tout dépend donc de la quantité et de la qualité que vous mangez.

Le fromage doit rester un plaisir et une gourmandise. Si vous souhaitez faire attention, privilégiez les fromages à faible teneur en matière grasses : fromages au lait de chèvre ou pâtes molles dont le taux oscille entre 20 et 30%. Au-delà, vous consommerez des pâtes pressées non cuites ou cuites, dont l’humidité a disparu avec l’affinage et qui sont de fait, plus concentré en matière grasse.  

Quelles sont les principales qualités nutritionelles du fromage ? 

Plutôt controversés depuis quelques années, sachez que le lait et les produits laitiers couvrent les apports nutritionnels conseillés en calcium.

Toutefois, il ne faut pas en abuser, car ils apportent également des matières grasses et du sucre. Mais ne les supprimez pas complétement de votre alimentation, car vous pourriez être carencé en calcium. On appelle cela, l’ostéoporose. Le calcium a également d’autres fonctions essentielles et vitales pour notre organisme : contraction musculaire, coagulation du sang, conduction nerveuse...

Le lait, les produits laitiers et le fromage sont des aliments indispensables à tous les âges de la vie. Ils sont également sources de phosphore, de protéines et de vitamines.