Le second prix étudiant EpE au boulonnais Romain Olivier

Le fils du maître fromager a été encouragé à participer au prix après son double diplôme Master préparé à l'ESC Tours-Poitiers et à l'université de Sherbrooke au Canada.
Romain Olivier, fils du maître fromager boulonnais Philippe Olivier, bien connu pour la dimension qu'il a donnée à son métier, vient de se distinguer avec brio. L'association française des entreprises pour l'environnement (EpE), regroupe une quarantaine de grandes sociétés qui veulent mieux prendre en compte l'environnement dans leur gestion courante et progresser dans le sens du développement durable. Elle a organisé avec Metro, dans le cadre de la semaine du Développement durable, la première édition du Prix étudiant EpE, dont le jury était présidé par Yves Coppens, professeur au Collège de France, membre de l'Institut et président de la Commission de rédaction de la charte de l'environnement. Les étudiants étaient invités à être imaginatifs dans un rapport de 20 pages sur le thème "Notre maison brûle ... Mais qui sont les pompiers ? Que devraient-ils faire ?" à réaliser en un mois et demi. Trois prix de 5 000, 3 000 et 2 000€ ont été offerts par les sponsors (Arcelor, Renault, Gaz de France).
Permis échangeables. De par ses origines, il a tout naturellement choisi d'aborder la problématique de la filière pêche. Il propose dans son rapport d'appliquer un système de permis échangeables, aujourd'hui en application sur CO2 dans le cadre du changement climatique, aux ressources halieutiques. Un système permettant plus de souplesse et aussi une meilleure gestion de la ressource. Conscient des risques et des difficultés de ce dispositif, il suggère que les amendes liées aux incontournables contrôles alimentent un fonds dédié à des actions ciblées vers le secteur de la pêche. Voilà qui pourrait faire avancer les choses car le jeune homme a appuyé son discours sur les informations fournies par de grands professionnels boulonnais. Nos félicitations. Agé de 24 ans, le Boulonnais Romain Olivier a remporté le second prix. Il a été encouragé à y participer dans le cadre de son double diplôme Master en gestion er développement durable qu'il a préparé à l'ESC Tours-Poitiers et à l'université de Sherbrooke au Canada.
Image
Romain Olivier