Image

Aux côtés de P. Olivier, les Jurassiens Claude Vermot- Desroches, Émilie Rolandez et Nicolas Bouveret ont fait découvrir leur région.

Le fromager Philippe Olivier lance les « Rendez-vous passerelles »

Le 14/10/2008, 05h17 - La voix du Nord

La première soirée s'est déroulée vendredi soir aux Jardins de la Matelote, avec un repas préparé par Tony Lestienne et Christophe Glaçon, sur le thème des fromages du Jura. Philippe Olivier a été nommé " ambassadeur du Pays du Comté".

 "L'objectif des Rendez-vous passerelles ? Créer des liens entre des territoires. Je souhaite faire connaître les fromages ; et, à travers eux, transmettre un savoir, une connaissance du monde rural, montrer comment vivent les habitants des différentes régions françaises ", explique Philippe Olivier. Vendredi soir, les montagnes du Jura étaient à l'honneur. Au menu du repas, auquel ont participé une centaine de personnes : crème renversée au Mont-d'Or, escalope de bar avec risotto au morbier fermier... sans oublier le plateau de fromages. Le tout accompagné de vins blancs et rouges du Jura, variés et typés.

Au cours de la soirée, Philippe Olivier a été nommé "ambassadeur du Pays du Comté "  le premier en France. Dans ses deux fromageries, à Boulogne et à Lille, il présentera ses coups de coeur aux clients. " Ce fromage, qui fête cette année les 50 ans de l'obtention de son appellation d'origine contrôlée, représente l'identité jurassienne, ses hommes et ses paysages, insiste Nicolas Bouveret, animateur du réseau Les Routes du Comté. C'est le symbole d'un patrimoine, d'une culture, d'un art de vivre. Il crée une unité entre les différents territoires. Le Comté a plein de choses à raconter ! " Philippe Olivier proposera, tous les deux mois environ, un nouveau Rendez-vous passerelle : soirée dans un estaminet pour déguster les fromages belges, repas dans une auberge de campagne ou encore soirée aligot. "Je ne veux pas être élitiste, j'ai envie que le fromage soit populaire", insiste le président du syndicat national des crémiers fromagers affineurs. Et il ne compte pas en rester là : " J'aimerais ensuite créer des ambassades du Nord-Pas-de-Calais à travers la France."

CÉLINE RUDZ